Skip to navigation Skip to the content

L’âge de retraite pour les personnes affiliées auprès de la Caisse Ville et communes se situe entre 58 et 64 ans (hommes et femmes). Avec l’accord de son employeur, l’assuré « homme » peut néanmoins faire valoir son droit à une pension de retraite après l’âge de 64 ans, mais au plus tard à l’âge ordinaire AVS (65 ans).

Prestations dans le détail

Les affiliés de la Caisse Ville et communes sont au bénéfice d’un plan en primauté des prestations. La pension de retraite est calculée en fonction des années d’assurance révolues, y compris les années achetées et perdues, du dernier salaire assuré, du taux moyen d’activité, et, cas échéant, du degré de retraite partielle. Chaque année d’assurance donne droit à une pension de retraite égale à 1,75 % du dernier salaire assuré.

Si l’assuré fait valoir son droit à une pension de retraite avant/après l’âge de 64 ans révolus, la pension est réduite/majorée de 5% de son montant pour chaque année complète de différence entre l’âge de l’intéressé au 1er jour du mois au cours duquel débute le service de la pension et l’âge de 64 ans révolus. La réduction/majoration pour une fraction d’année est calculée au prorata temporis.

Capital en option

L’assuré peut demander que le 25% de son avoir de vieillesse acquis selon la LPP lui soit versé sous forme de capital. Il peut également demander à ce que la moitié de sa rente de retraite au plus soit convertie en capital, à la condition qu’il en fasse l’annonce par écrit au moins 6 mois avant son départ à la retraite, et qu’il affecte le capital à la propriété d’un logement. Enfin, l’assuré peut également solliciter le versement en capital de son compte individuel d’épargne.

Retraite partielle

Une retraite partielle est possible, lorsque, avec l’accord de son employeur, après le dernier jour du mois au cours duquel il atteint l’âge de 58 ans et jusqu’à l’âge-limite de retraite, l’assuré réduit son taux d’activité d’au moins 50%, et que son taux d’activité résiduel s’élève au moins à 40% Les prestations assurées sont adaptées en conséquence.

Maintien de la prévoyance au niveau du dernier salaire assuré

L’assuré ayant atteint l’âge de 58 ans et dont le salaire diminue de la moitié au plus peut demander le maintien de la prévoyance au niveau du dernier salaire assuré, au plus tard jusqu’à l’âge de la retraite ordinaire.

Dans ce cas, les cotisations employé et employeur dans le cadre du maintien de la prévoyance sont financées intégralement par l’assuré.